Aux employés de l’entreprise France

Aux employés de l'entreprise France

Il est grand temps d’updater la road-map et de repenser les process Homme-Machine. En effet, d’après les récents inputs des scientifiques, l’augmentation exponentielle des désastres écologiques et humains nous indique que nous allons devoir re-designer notre référentiel, celui qui ne rebondit pas…la multinationale Terre. Il va falloir accélérer, aller encore plus vite, encore plus loin, encore plus fort.

L’entreprise France est bien gironde, généreuse. Nous approchons à grands pas de la fin, et autant que ce soit un happy ending. En tant que votre Happiness Officer, moi, M. Macrotte, je vous promets d’augmenter la croissance mais pour cela, vous devez vous montrer supportive ! Car comme le disait la delicious Sainte Thatcher, THERE IS NO ALTERNATIVE !

Alors fast-foodez vous citoyens, pestici-suicidez-vous…ça fera de la place dans l’entreprise France, endettez-vous, achetez des 4×4, usez le sol et vos semblables jusqu’à la moëlle ! THERE IS NO ALTERNATIVE ! Faites bonne usage de votre temps de cerveau disponible, binge-watchez des reality show, TF1 !

Vénérez la sainte croissance, ne vous laissez pas attendrir par les mendiants, les déplacés flottant-coulant (ah ah ah), appelés plus populairement refugees, de toute façon, ils boiront la tasse bien vite. Dénoncez tous ces chômeurs-vampires et leur avidité. Et pour finir, FAITES DES SELFIES, PAS LA GREVE !!!

Vive la France, vive la république, vive Jupiter !!!!

Accueillir les réfugiés, accueillir les migrants

Exposition à la Centrale Montermartini, Rome, Italie
Exposition à la Centrale Montermartini, Rome, Italie

J’aimerais qu’on arrête avec le discours « Ah ouais, tu accueilles des migrants et après, tu fais quoi, tu leur offres quoi ? ».

Au delà du devoir d’aider son prochain dont devraient se rappeler de nombreuses personnes ayant eu une éducation religieuse, ce que moi je n’ai pas eu (et j’en suis fière), il se trouve qu’on a de la place, on a plein de villes, de villages où les caser les réfugiés, migrants, etc.

On ne va pas pouvoir continuer éternellement à détruire notre environnement, notre survie va peut être passer par le retour à de plus petites fermes (qui tiennent mieux le coup que les grosses hin hin hin), à un retour au rural. Dans les zones rurales, ils ont donc leur place, à nos côtés.

Exposition à la Centrale Montermartini, Rome, Italie
Exposition à la Centrale Montermartini, Rome, Italie

Ils s’entassent déjà dans notre capitale et exercent les métiers pénibles et pourris dont nous ne voulons pas. On a donc besoin d’eux. Et si on pouvait rendre leurs conditions de passage décentes au passage…Parfois un rayon de soleil apparaît : les agent de nettoyage des gares du nord parisien ont fini par obtenir gain de cause, après 45 jours de grève !

Les autorités chialent parce qu’on ne pond plus assez de mioches. La solution vient en partie de l’accueil d’étrangers et de leurs enfants qui ont besoin de retrouver un endroit décent pour vivre.

Exposition à la Centrale Montermartini, Rome, Italie
Exposition à la Centrale Montermartini, Rome, Italie

Si vous n’y croyez pas, regardez donc Un paese di Calabria. Comment des villages italiens refleurissent en accueillant des réfugiés. Tout n’est pas rose, non, mais au moins, eux font leur devoir et ça leur profite.

De nombreux métiers, en particulier dans les services, ne fonctionnent en France que grâce à l’immigration. Plus de la moitié des médecins hospitaliers dans les banlieues sont étrangers ou d’origine étrangère. Pas moins de 42 % des travailleurs des entreprises de nettoyage sont des immigrés. Plus de 60 % des ateliers de mécanique automobile de Paris et de la région parisienne appartiennent à des mécaniciens et petits entrepreneurs d’origine étrangère.

[…] Aux quelque 12,4 milliards d’euros qu’ils rapportent, il faut ajouter d’autres revenus pas toujours monétaires, mais d’une grande importance sociale et économique : les immigrés occupent l’immense majorité des emplois dont les Français ne veulent pas, et 90 % des autoroutes ont été et sont construites et entretenues avec de la main-d’œuvre étrangère. Sans immigrés, les prix à la consommation (produits agricoles et autres) seraient bien plus élevés, la main-d’œuvre étrangère étant bien moins payée.

Inglorious Basterds, une réflexion à étendre

Un film de dingue ! Toujours dans le registre de la vengeance, Tarantino a pondu un chef-d’œuvre. Un de plus, mais au-dessus des autres ! His masterpiece !

Les dialogues sont d’une finesse, d’une perfection… il aurait bossé 10 ans sur le scénario. Le jeu des acteurs (Diana Kruger, Christophe Waltz, Mélanie Laurent, Brad Pitt…) est tellement fluide qu’on s’y croit vraiment. La bande originale, comme toujours, transcende.

Tarantino a eu une idée géniale !

Bon, mieux ne vaut pas se fier au trailer, sanglant, tape-à-l’œil, montrant de grands garçons armés jusqu’aux dents, … ça c’est pour attirer les ados sanguinaires; on ne voit rien du génie de ce film dedans.

Synopsis

Inglorious Basterds c’est l’histoire d’un commando de juifs qui se donne pour objectif de venger leur communauté des atrocités commises par les nazis. Ils choisissent bien sûr la méthode forte (du sang et des larmes). Le but ultime c’est de zigouiller Hitler et ses copains. Bouche cousue sur la fin du film, mais … il soulève une question très intéressante, je trouve, ce film…

Et si….

Comment en aurait-on parlé dans les livres d’histoire, si une « vendetta » pareille s’était mise en place ? Avec succès ? Bon, oublions les livres d’histoires… ils devraient se cantonner à décrire les faits, lieux et dates.

Mais comment les historiens, les sociologues, les journalistes en auraient-ils parlé ? Comment cela aurait-il été récupéré ? Par le peuple juif ? Quelle image nous aurait été transmise de cet attentat… contre des criminels ?

N’aurions-nous pas intégré l’idée que « c’est bien fait pour ces sales nazis ! » ? Beaucoup le penseraient mais il serait plutôt mal vu de le dire car la société évoluée veut qu’on fasse passer les criminels de guerre devant la justice internationale. Et le commando de justicier, aurait-il été blanchi de cet acte de vengeance, jugé ?

Comment aurait évolué l’inconscient collectif sur le sujet ? D’un côté, il y aurait sûrement une certaine admiration devant la vengeance accomplie, du respect…(la génération qui a vu la guerre se dérouler, qui a perdu des proches), de l’horreur aussi, du fait qu’on ait répondu à l’atrocité par la violence.

Cela aurait-il pu générer un esprit plus transgressif ? Plus agressif ? Les partisans de la peine de mort auraient-ils été plus convaincus encore qu’elle était juste ? Les extrêmes s’en seraient-ils trouvé renforcés, des deux côtés de la barrière ? Ou au contraire, l’escalade de violence aurait-elle tellement choqué les esprits que chacun aurait vite fait tiré les conclusions les plus sages qui soient.

Quoi qu’il en soit, ce film ne laisse pas indifférent…c’est un exorcisme en soi… voir le fantasme des nazis zigouillés et du peuple juif vengé se réaliser, sans que pour autant cette surenchère dans la violence ne soit réelle.

 

Gangnam style mania

 

 

On ne s’en lasse pas après quelques mois… Gangnam style, c’est la gym du matin, la décharge électrique pour se remettre au travail après la pause de midi, le tube qui vous permet de vous évader de la cohue du bus, le soir.

Également un excellent dynamisant sous la douche, en faisant le ménage, la vaisselle ou en mélangeant les ingrédients de la pâte à crêpe !

Longue vie à Gangnam style ! Dans le top 10 des remplaçants de Chuck Norris un jour !

watermark2

A mis le ciel américain en colère…

obamaStyle.jpg

Validé par Obama

ou-pas.jpg

Dans les séries TV

watermark.jpg

Même James Bond s’y est mis