Pompettes à Pompéi !

On peut désormais déambuler dans les rues de la cité perdue après le coucher du soleil. C’est probablement ce qui inspiré un jeune Français et deux italiennes qui se sont laissés enfermer ensemble, dans Pompéi, le 18 août au soir.

La police italienne les a retrouvé nus comme des vers, un peu éméchés et fêtant d’une façon très… antique… le bimillénaire de la mort d’Auguste dans l’ancien lupanar de Pompéi, entouré de fresques érotiques.

La belle vie des patrons…

L’évènement est drôle en soi mais quand on repense à ce pauvre code du travail, qui se transforme peu à peu en confettis, moi j’ai envie de dire qu’une bande de patrons, ivres, qui sèment la pagaille dans un TGV, doit être punie comme le citoyen lambda qui lui serait passé pour un pauvre c** bien sûr !

http://www.wat.tv/embedframe/232787chuPP3r11583311

Spicy

Hello, ladies, look at your man, now back to me, now back at your man, now back to me.

Sadly, he isn’t me, but if he stopped using ladies scented body wash and switched to Old Spice, he could smell like he’s me. Look down, back up, where are you?

You’re on a boat with the man your man could smell like. What’s in your hand, back at me. I have it, it’s an oyster with two tickets to that thing you love. Look again, the tickets are now diamonds.

Anything is possible when your man smells like Old Spice and not a lady. I’m on a horse